Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Coxypy

Coxypy

Cornouaille

Publié par OqoT.P. Coxypy sur 17 Août 2012, 08:26am

Catégories : #Articles

Le bon téléfilm du mercredi soir... c'était mercredi après midi, mais c'est pareil, j'étais avec une forte majorité de plus de cinquante printemps dans la salle, qui eux même étaient surement une forte majorité de Bretons, venus voir les beaux paysages de Cornouaille.

 

Anne le Ny nous propose une histoire un peu mystique dans la Cornouaille d'aujourd'hui, où les fantômes ont la même apparence que les vivants, et à la limite, ça ce n'est pas trop cheap. Mais que dire de cet enchainement de scènes un peu décousu de transitions, où Vanessa, en parisienne normale, se plonge dans la campagne profonde et rude de Bretagne. Se distinguant des provinciaux avec son bel Iphone blanc, elle parcourt les recoins de sa propre vie, oubliée au bénéfice d'une trépidante vie à la capitale. On ne s'ennuit pas, mais pourquoi ce n'est pas plus fort?

 

Apprendre à vivre avec ses morts, c'est un peu le point du film, et pour comprendre cela, Vanessa devra d'abord jeter tout ce qu'il y a à l'intérieur de la maison et tout ce qu'il y a à l'intérieur de son corps. Ce n'est pas un grand film, tant dans la mise en scène que dans le jeu des acteurs, on se balade un peu en regardant la mer, et en imaginant que les Bretons restés au pays vivent bien avec leurs morts, eux! Sans parler aux Korrigans non plus, la sagesse des contrées nous est contée. A noter : une réflexion assumée sur la liberté de la femme dans son droit à l'avortement.

 

CORNOUAILLE.jpg

Commenter cet article